• Produits1A
    (en milliards de dollars)
     
    2015: 7,4, 2016: 7,7, 2017: 8,4
  • Résultat net1A
    (en milliards de dollars)
     
    2015: 2,0, 2016:,2,2, 2017: 2,4
  • Coefficient d’efficacité1A
    (%)
     
    2015: 53,9, 2016: 53,1, 2017: 51,9
  • Prêts et acceptations moyens1A,2A
    (en milliards de dollars)
    2015: 204,0, 2016: 219,8, 2017: 243,5
  • Dépôts moyens1A
    (en milliards de dollars)
     
    2015: 141,9, 2016: 152,5, 2017: 162,9
1A)
Certaines informations des périodes précédentes ont été reclassées afin de rendre leur présentation conforme à celle adoptée pour l'exercice considéré. Pour plus de précisions, voir la section Modifications à la présentation de l'information financière.
2A)
Le total des prêts et acceptations moyens comprend les prêts hypothécaires FirstLine.

Résultats1B

Tableau des résultats des Services bancaires personnels et PME, région du Canada, des trois derniers exercices, de 2017 à 2015.
En millions de dollars, pour l’exercice clos le 31 octobre 2017 20162B 20152B
Produits
Services bancaires personnels et PME 8 033 $ 7 675 $ 7 286 $
Divers 339 73 94
Total des produits 8 372 7 748 7 380
Dotation à la provision pour pertes sur créances 766 736 664
Charges autres que d’intérêts 4 348 4 114 3 975
Résultat avant impôt sur le résultat 3 258 2 898 2 741
Impôt sur le résultat 838 738 715
Résultat net 2 420 $ 2 160 $ 2 026 $
Résultat net applicable aux :
Actionnaires (a) 2 420 $ 2 160 $ 2 026 $
Coefficient d’efficacité 51,9 % 53,1 % 53,9 %
Rendement des capitaux propres3B 64,3 % 58,7 % 63,2 %
Charge au titre du capital économique3B (b)   (367) $   (359) $   (385) $
Profit économique3B (a+b)   2 053 $   1 801 $   1 641 $
Actif moyen (en milliards de dollars)   246,3 $   222,6 $   206,4 $
Prêts et acceptations moyens (en milliards de dollars)   243,5 $   219,8 $ 204,0 $
Dépôts moyens (en milliards de dollars) 162,9 $   152,5 $   141,9 $
Équivalents temps plein 14 709 15 501 16 582
1B)
Pour de l’information sectorielle supplémentaire, se reporter à la note 28 des états financiers consolidés.
2B)
Certaines informations ont été reclassées afin de rendre leur présentation conforme à celle adoptée pour l’exercice considéré. Pour plus de précisions, voir la section Modifications à la présentation de l’information financière.
3B)
Pour plus de précisions, voir la section Mesures non conformes aux PCGR.

Aperçu financier

Le résultat net a augmenté de 260 M$, ou 12 %, par rapport à 2016, ce qui est principalement attribuable à la hausse des produits, en partie contrebalancée par l’augmentation des charges autres que d’intérêts et l’augmentation de la dotation à la provision pour pertes sur créances. Les produits de l’exercice considéré comprennent un profit sur la cession-bail de certains immeubles commerciaux, présenté à titre d’élément d’importance.

Produits

Les produits ont augmenté de 624 M$, ou 8 %, par rapport à 2016.

Les produits des Services bancaires personnels et PME ont augmenté de 358 M$, ou 5 %, en raison surtout de la croissance des volumes et de la progression des honoraires, en partie contrebalancées par le resserrement des marges.

Les produits Divers ont augmenté de 266 M$, en raison surtout du profit susmentionné, en partie contrebalancé par la diminution des produits dans nos activités de prêts hypothécaires FirstLine abandonnées.

Dotation à la provision pour pertes sur créances

La dotation à la provision pour pertes sur créances a augmenté de 30 M$, ou 4 %, par rapport à 2016, en raison principalement de la hausse des radiations dans les portefeuilles de cartes de crédit et de prêts personnels et des pertes plus élevées dans les portefeuilles de prêts hypothécaires, en partie contrebalancées par des pertes moins élevé es dans le portefeuille de prêts aux PME.

Charges autres que d’intérêts

Les charges autres que d’intérêts ont augmenté de 234 M$, ou 6 % par rapport à 2016, en raison surtout des honoraires et des charges liées au lancement de Financière Simplii et de la radiation connexe de Services financiers le Choix du Président, présentés à titre d’élément d’importance, et de la hausse des dépenses liées aux autres initiatives stratégiques qui ont permis d’accéléré notre transformation en banque moderne offrant des services pratiques et axée sur les relations.

Impôt sur le résultat

L’augmentation de 100 M$, ou 14 %, de l’impôt sur le résultat comparativement à 2016 s’explique essentiellement par la hausse du résultat, en partie contrebalancée par l’incidence du taux d’imposition effectif plus bas à l’égard du profit susmentionné. L’impôt sur le résultat de l’exercice précédent comprenait le recouvrement d’impôt découlant du règlement de questions liées à la fixation des prix de cession interne, présenté à titre d’élément d’importance.

Actif moyen

L’actif moyen a augmenté de 23,7 G$, ou 11 %, en regard de 2016, en raison de la croissance dans l’ensemble des produits.